Bali partie 2, Kuta, Uluwatu, Besakih


Advertisement
Indonesia's flag
Asia » Indonesia » Bali » Kuta
March 25th 2013
Published: March 25th 2013
Edit Blog Post

De Padang Bay je me suis rendu à Kuta,

Kuta c’est un bout de Jakarta, avec son trafic et sa pollution que l’on aurait posé au bord de l’eau. Kuta se trouve à l’est de Bali tout prêt de l’aéroport de Denpasar, la porte d’entrée de l’île, La ville est réputée pour être le repère des backpackers avec ses nombreux bars et logements à petits prix. Pas de chance pour moi durant la période des fêtes les prix triplent et c’est la lutte pour trouver ne serait-ce qu’une toute petite chambre….Réservez donc bien à l’avance ou préparez-vous à sortir le porte-monnaie !

Kuta c’est aussi le repère des Aussies, les Australiens qui viennent semer la débauche loin de chez eux. Pour eux Bali c’est un peu l’équivalent du spring break et Kuta leur Cancun. On les reconnait facilement, jeunes, bodybuildés souvent en debardeurs et….saouls !

Comme je l’ai dit plus haut très peu de choses sont à l'avantage de Kuta, bien sur la plage s'étend à perte de vue mais aller dans l’eau, sombre et jonchée de détritus, requiert une dose de courage. En dehors des activités nocturnes les touristes profitent des petites vagues pour s’essayer au surf avant d’attaquer des spots un peu plus périlleux.

D’ailleurs sur la plage on trouve des dizaines de locaux qui vous louent de planches où vous apprennent à surfer. Personnellement je suis allé me frotter directement aux vagues et, mis à part les tétons brulants au bout d’une heure, c’est à refaire : rain check ! Une fois que vous aurez peaufiné votre technique d’autres spots célèbres s’offriront à vous, faites donc un tour à Dream Land ou Uluwatu qui sont à distance raisonnable de Kuta.

Uluwatu

Uluwatu abrite également un superbe temple Indou construit au bord d’une falaise auquel on accède par un petit chemin dans la forêt où vivent des dizaines de macaques. Attention, ils peuvent sembler adorables au premier abord mais méfiez-vous en. Ils ont appris/on les a entrainé à voler les touristes !

Si malgré tout vous vous faites chiper quelque chose (comme votre tong n’est-ce pas Félicia ?) préparer de la nourriture à leur refiler en échange.

Besakih

Dans le même style qu’Uluwatu j’ai oublié de mentionner dans mon article précédent le complexe religieux le plus sacré de Bali. Peu connu car loin des zones touristiques, Besakih se trouve sur le flanc d’un volcan et offre une vue imprenable de l’île. Si vous comptez visiter Besakih ou d’autres temples, achetez un sarong, il vous sera utile tout le long de votre séjour et vous évitera de vous faire arnaquer. Si pour X raison vous y allez sans sarong ne louez pas au premier venu, négociez et faites plusieurs vendeurs. Ne rentrez pas par l’entrée principale (celle en haut des marches) des « guides » vont vous harceler et exiger une « donation » pour le temple. Au lieu de ça prenez les petits chemins qui longent ce temple principal, vous pourrez y accéder par une entrée un peu plus haut, sans rien payer. Continuer sur le même chemin pour accéder à un temple délaissé des touristes ; Prenez y un moment et méditez, la vue de haut est sublime.

Advertisement



Tot: 0.05s; Tpl: 0.014s; cc: 11; qc: 49; dbt: 0.0109s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb