Sur les traces des Big 5 !


Advertisement
Published: April 12th 2015
Edit Blog Post

Lorsqu'on se met en route pour le parc national de Kruger et qu'on parcourt sous la pluie les quelques centaines de kilomètres qui nous en sépare, j'ai déjà des images pleins la tête en pensant à tout ce qu'il est possible de voir, mais rien n'arrive à la hauteur de ce qu'on va vraiment découvrir durant ces 3 jours au volant.

Ca commence fort puisqu'à peine l'entrée passée on rencontre déjà une petite dizaine d'éléphants au bord de la route. C'est la première fois que j'en voie à l'état naturel et le moins qu'on puisse dire c'est que des premières fois durant ce voyage on en aura eu beaucoup ! Parfois j'ai l'impression que je passe ma vie en quête de premières fois, avec leur lot d'émerveillement et de surprises qu'elles procurent. On aura été bien gâtées…



Ici c'est nous qui sommes les visiteurs, invitées à rencontrer ces géants de la savane chez eux. On a parfois l'impression d'être dans notre boite de conserve à regarder les animaux vivre tranquillement, tour à tour surprises, émerveillées et parfois un peu apeurées ! Il faut dire que quand on a une trentaine d'éléphants autour de la voiture qui barrissent on n'en mène pas toujours large !



A Kruger, les règles du code de la route s'appliquent mais il faut s'adapter ! Ici les animaux sont prioritaires et quand ils traversent la route ou se promènent à contre sens, c'est pour notre plus grand plaisir qu'on attend patiemment, comme lorsque les girafes traversent en rang d'oignon ou lorsqu'un troupeau d'une cinquantaine de buffles décide de nous barrer la route. Mais quand au lever du jour un lycaon (sorte de gros chien sauvage) court sur la route à son retour de chasse, droit sur nous, on ne sait pas trop quelle est la conduite à adopter alors on s'arrête, on regarde et quand il passe à 50 cm de moi je ferme vite la fenêtre ! Je ne m'étais pas imaginée dire aussi souvent « Vite ferme la fenêtre » à Catherine, que ce soit quand on a de gros animaux près de nous ou quand les babouins s'approchent un peu trop près de la voiture.



Les journées sont bien remplies. On loge dans des petites huttes dans le parc, on se fait notre petite cuisine et le matin à 6h on est dans la voiture, sur les starting block pour être les premières à parcourir les routes de Kruger. Et ça paie… C'est au petit matin qu'on aura vu hyène, lycaon et guépard en chasse. Ce n'est pas de tout repos, le soleil tape dur dans le coin et comme les animaux on a vite chaud alors on se rafraîchit durant le temps de midi dans la piscine avant de reprendre la route pour la fin de journée.



Il n'y a pas de recette miracle pour voir les animaux et on n'est pas assez douées pour suivre les traces ou étudier les excréments sur la route alors la meilleure solution c'est de rouler le plus possible, d'avoir l'oeil et beaucoup de chance ! On est, comme tout le monde, à la recherche des Big 5 : buffle, éléphant, rhinocéros, lion et léopard. Pour les 3 premiers on s'est débrouillées comme des chefs. Mais les lions ne sont pas vraiment au rendez vous jusqu'à ce qu'on croise une voiture dans le parc et que son conducteur nous indique où l'un d'entre eux est en train de faire un petit somme. Ni une ni deux on y est et même en sachant où il est on met quelques secondes à le voir ! Pour le léopard il faudra revenir ; on n'a pas d'assez bon yeux ou pas suffisamment de chance !



Enfin bon, un safari ça ne se résume pas à voir 5 types d'animaux ! Et on prend beaucoup de plaisir quand on arrive près des étendues d'eau où tous les animaux se mélangent : des éléphants qui boivent, des hippopotames qui se battent, des hérons téméraires qui font trempettes avec des crocodiles quand ils ne sont pas en train de surfer sur le dos des hippopotames ! On en aura aussi pris pleins les yeux avec les différents paysages de Kruger, que ce soit la forêt, la savane, les hautes herbes ou les rivières, chaque paysage apporte son lot d'animaux...





3 jours c'est peu court et en même temps on aura parcouru près de 600km dans le parc, sous la chaleur, dès 6h du matin et armées de nos jumelles et de notre carte. Avec un peu le même sentiment qu'en plongée : chercher, voir et découvrir ces animaux sauvages dans leur état naturel, aussi brève que soit la rencontre, c'est magique.


Additional photos below
Photos: 56, Displayed: 25


Advertisement



14th April 2015
De cote...

Big 5
Well done Elvi on scoring the Big 5. The leopard did not look that pleased! Yet a great photo of my favourite non Big 5...giraffes.

Tot: 0.037s; Tpl: 0.019s; cc: 12; qc: 27; dbt: 0.0072s; 1; m:saturn w:www (104.131.125.221); sld: 1; ; mem: 1.3mb