Belgrade (Phil)


Advertisement
Europe » Serbia » West » Belgrade » Vranic
April 21st 2012
Published: April 21st 2012EDIT THIS ENTRY

Nous redoutions un peu le trajet entre Sibiu et Belgrade. 7 heures de train pour se rendre à Timisoara, arrivée vers 22h40. Le lendemain, départ à 5h40 du matin pour une combinaison train-bus de 4 heures jusqu'à Belgrade en Serbie.

Ça avait bien commencé, un gentil Justin Bieber roumain m'a aidé à placer mes bagages dans le compartiment et Nellie a fait une longue sieste. Mais quand Justin et grand-maman Bieber sont débarqués, une vieille dame roumaine est entrée et une terrible avalanche de mots roumains s'est déclenchée. Blablablablaaaablablablablablabl....Elle arrêtait pas de parler (fort!) à l'autre madame de notre compartiment, qui a fini par se sauver car elle débarquait bientôt, la chanceuse. L'attention de la vieille pie roumaine s'est donc dirigé vers qui vous pensez? Le fait qu'on ne parle son langage ne la dérangeait pas du tout. On ne comprenait pas tout ce qu'elle disait mais avec les signes qu'elle faisait ça sonnait comme:

(à lire d'une traite en s'imaginant une voix de vieille gribiche roumaine)

'' Ah vous voyagez avec un bébé moi aussi j'en ai eu des enfants est-ce que tu allaites moi j'ai allaité mes enfants puis là j'ai mal ici sur le côté regarde juste ici là regarde encore ici là c'est là que j'ai mal c'est vraiment bien allaiter veux-tu un oeuf de Pâques j'en ai un ici tiens prend le j'en ai un autre ici prend le aussi il est beau hein mon oeuf de paques celui-là ici c'est pour la chance lui ici pour la prospérité non mais je suis tu pas assez fatiguante à ton goût je vais te parler sans arrêt jusqu'à Timisoara mon chanceux moi et je ne prend jamais de pause quand je parle même pas pour respirer BLABLLABLAAALALBALALA''..

Nous avions beau prendre notre air le plus désintéressé possible, elle continuait pareil. Quand je regardais vers la fenêtre, elle me tapait sur le genou avec son doigt pour que je la regarde! Elle a alors commencé à me faire un geste qui voulait dire ''tu devrais tenir la tête de ton bébé''. Quand elle s'est levée pour tenter placer ma main derrière la tête de Nellie, c'en était trop. Moi et Véro sommes sortis dans le couloir, la possibilité de lui enfoncer ses oeufs de Pâques dans la gorge pour lui fermer le clapet s'en venait un peu trop tentante!

La mitraillette de mots roumains continuait à l'intérieur du compartiment. J'ai donc fermé la porte. Je l'entendais encore! Aaarrrrgghhhh. J'ai regardé et elle était rendu sur son cellulaire. Il n'y avait comme pas eu de pause durant le changement de cible de son arme vocale. Le passage de victime directe à collatérale m'a quand même fait du bien.

Bon il reste juste 4 heures, on peut ben le passer debout dans le couloir. On s'est finalement trouvé un autre place à côté de Roxana, une sympathique étudiante universitaire roumaine parlant bien l'anglais avec qui nous avons jasé pas mal. Tout allait donc pour le mieux jusqu'à ce que la vieille folle nous retrouve, noooooonnnnnn!!!! Moi et Véro nous cachant presque sous nos sièges, c'est la pauvre Roxana qui a dû subir ce nouveau bombardement. Je me disais alors qu'un de nous deux ne se rendrait pas à destination, la coexistence était impossible, c'était moi ou elle, soit je me jetais en bas du train, soit je la poussais ''accidentellement'' à travers la porte au prochain pont. Mais miracle, elle est repartie après 5 minutes, notre nouvelle amie roumaine nous disant ensuite qu'elle avait eu droit à l'autobiographie complète de la dame.

Étais-je supposé parler de Belgrade moi là?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette ville n'était aucunement déstabilisante, une ville européenne peu spectaculaire avec des gens plutôt normaux en fait. Nous avons tout de même visité quelques endroits intéressants. La citadelle, lieu historique où plus d'une centaine de batailles ont eu lieu. Une belle rue piétonne avec des boutiques branchées. La plus grosse église orthodoxe du monde, impressionnante de l'extérieur mais dont l'intérieur n'est pas fini. Le palais d'une princesse du 19ème siècle.

Notre moment le plus intéressant s'est avéré être notre repas au restaurant Little Bay. Dans un décor de style opéra, nous avions notre propre petite banquette privée au 2ème étage avec vue sur la salle à manger et sur des musiciens de musique classique. La bouffe était excellente avec de belles présentation, un repas qui nous aurait coûté au moins 4 fois le prix chez nous! Disons que Nellie nous a donné pas mal de fil à retordre pendant notre souper mais bon, on a su en profiter quand même.

À part de ça, ce qui a marqué notre séjour à Belgrade à été la pluie, les délicieux cappuccinos, les savoureux gyros pitas grecs, la trop présente cigarette, la peu impressionnante nourriture typique serbe, ainsi que la réalisation qu'avoir une sécheuse à la maison, c'est pratique en T******. Rappelez-vous en la prochaine fois que vous faites du lavage.

Prochaine destination, Zagreb dans le nord de la Croatie.


Additional photos below
Photos: 17, Displayed: 17


Advertisement



22nd April 2012

Je me bidonne! Je ne serais pas surprise que tu aies reçu une nouvelle demande d'amitié Facebook en provenance de la Roumanie! LOL! Cool le restaurant "opéra". Maintenant, je dois y aller, je dois aller faire sécher ma 5e brassée de lavage de la journée! À plus! xx
From Blog: Belgrade (Phil)

Tot: 0.99s; Tpl: 0.025s; cc: 12; qc: 55; dbt: 0.0467s; 55; m:apollo w:www (50.28.60.10); sld: 2; ; mem: 6.8mb