Behind the old Iron Curtain - Part VI - Deux frères à Léningrad


Advertisement
Russia's flag
Europe » Russia » Northwest » Saint Petersburg
July 25th 2007
Published: August 9th 2007EDIT THIS ENTRY

Saint PetersbourgSaint PetersbourgSaint Petersbourg

Vue des deux cathedrales
Juste avant de quitter le poste frontalier d'Estonie en Russie, je me rends compte que la douanière ne m'a pas donné le carton à remplir que je dois absolument avoir pour sortir du pays dans 3 semaines. En fait, elle en a absolument rien à foutre des problèmes que çà va me causer à la sortie du pays. À la dernière minute, je retarde le départ de l'autobus et je retourne voir la douanière et lui exprime mon urgent besoin à l'aide d'un mélange d'anglais et de signes. J'obtiens finalement ma carte et embarque dans l’autobus… ouf je viens juste de m'éviter de gros ennuis. L'autobus commence à rouler, mais à une vitesse beaucoup plus lente, 30-40km/h. La route est morcelée, pleine de trous. BIENVENUE EN RUSSIE!! Pays que je vais explorer de l'ouest à l’est pour les 25 prochains jours.

Au moins il fait soleil ici. Le seul problème c'est qu'il ne se couche jamais vraiment à Saint-Pétersbourg pendant l'été. Je trouve ça amusant, mon frère un peu moins puisque c'est le genre à barricader sa fenêtre pendant qu'il dort pour qu'aucun rayon ne vienne déranger son sommeil.

Rendu à Saint-Pétersbourg, on débarque de l'autobus, on trouve facilement
Saint PetersbourgSaint PetersbourgSaint Petersbourg

Vue de la cathedrale
un métro, mais on se rend compte que çà ne sera pas aussi facile de se rendre à notre auberge. Rien n'est écrit en anglais ici, ça me rappelle un peu l'Asie, mais bon moi et mon frère on en a vu d'autres, on est des experts dans ce genre de situation. On finit donc par trouver notre chemin à travers ce labyrinthe en demandant à des Russes.

Finalement on met le nez dehors, sur la rue Nevsky Prospect. La plus importante de la ville. L'architecture est incroyable, la ville de couleur pastelle, pleine de couleurs, d'odeurs, de goûts. Les rues sont remplies de voitures de luxes, le bruit des motos qui accélèrent résonne sur les bâtiments. Les rues sont remplies de monde, les filles ressemblent à des poupées, de vraies poupées russes. C'est chaotique, plein de vie et j'adore.

On trouve finalement notre auberge. On rentre dans le hall du bâtiment et immédiatement une odeur infecte d'urine envahie nos narines. J'ai l'impression que toutes les toilettes du voisinage se déversent ici. Jo s'exclame à ce moment: au moins, ca ne peut qu'aller en s'améliorant. Ahah! Oui, mais bon, çà commence mal.

Je ne vous mentirais pas,
Poupees russesPoupees russesPoupees russes

On dit matrioshka en russe
on n'a pas fait grand chose de culturel les 5 premiers jours. On s'est contenté de sortir dans les bars et de découvrir le night life. Le 3ième jour on est allé 1/2 heure à l'Hermitage, davantage pour voir si on était capable d’entrer sans payer. On a réussi à se faire passer pour des étudiants en montrant des cartes bidon. Je commence à avoir l'habitude, çà fait 2 mois que je passe pour un étudiant en montrant toutes sortes de cartes, permis de conduire du Québec, carte jeunesse et autres, elles y ont toutes passées. Mais à l'Hermitage, c'est mon plus gros coup. 15$ * 3 visites = 45$ d'économie, avec mon frère çà fait 90$. On les a bien baissé les Russes.

Du côté night life, on a visité 4 bars en 4 soirs et çà coûte cher ici, même plus qu'au Québec, donc Jo et moi on va manger des patates pour le restant de la semaine. Pendant ces 4 jours, mon frère m'a fait remarquer qu'on vivait toujours à l'heure du Québec tellement on se couchait tard. Après avoir visité 4 bars, je commence à comprendre le concept russe. C'est assez simple. Autour de la piste de danse, il y a des cubes avec un poteau et toute la soirée de plantureuses jeunes femmes russes engagées par le bar dansent topless en G-string. C'est donc comme aux danseuses, mais on est dans un club normal. Et çà c'est sans parler des concours de striptease pour les clientes complètement soules du bar qui finissent aussi en G-string. Bref, c'est la débauche.

Pour ceux qui ne sont jamais allé en Russie, ce pays est le royaume de la bureaucratie et des files d'attente. Je n’ai même pas le goût de vous raconter tous les problèmes que j'ai rencontrés et le temps que j'ai perdu pour acheter des billets de trains, mais je vais le faire quand même :) Je commence à comprendre pourquoi on a inventé les voyages organisés. Pour faire une histoire courte, on attend au moins 1h30 pour parler à la madame qui vend les billets. Rendu à la préposé, moi j'ai presque envie de danser, yee c'est mon tour, mais je me retiens puisque ce n'est pas bien vu en Russie de démontrer sa joie. Assez rapidement je me rends compte que ma joie n'est pas partagée. Ouppp la madame ne semble pas apprécier son travail puisqu'elle affiche une face d'enterrement. Je commence à lui parler en anglais, mais malheureusement pour moi, elle ne bronche pas. Cà ne va pas bien pour moi, je viens d'attendre 1h30 et il y a évidement un problème de communication entre la préposée et moi. Plan B, je sors de ma poche un papier sur lequel mon amie a écrit en russe ce que je veux. La madame marmonne en russe, fait des signes elle n'a pas l'air contente, mais j'obtiens finalement mon billet. Cà c'est la situation idéale. Imaginez que mon plan B échoue. Je comprends pas grand chose au russe, mais je sais ce que veut dire niet, çà veut dire non et donc qu'il n'y aura pas de place pour moi dans le train, ce qui est assez fréquent en Russie. Des problèmes du genre, j'en ai rencontrés pleins et des files d'attente j'en ai fait assez pour me miner le moral, mais bon on finit toujours par se débrouiller et obtenir ce qu'on veut avec un peu de patience, beaucoup de temps, de bons amis russes et de jolies rencontres dans les files d'attente.

Est-ce que je vous ai dit que Saint-Pétersbourg
Saint PetersbourgSaint PetersbourgSaint Petersbourg

Jo avec son auto de reve
c'est une ville superbe? Tellement que j'y suis resté deux semaines. Bon il faut dire que j'avais une amie russe qui m'a servie de guide pendant ces deux semaines ce qui facilite et agrémente le tout bien évidement. C'est toujours plus amusant de visiter une ville avec ceux qui l’habitent. Ils vous amènent aux meilleurs restaurants, bars, et vous font découvrir les endroits les plus secrets. Le plus important, ils vous servent de traducteur, ce qui n'est pas à négliger en Russie, pays ou l'anglais semble leur rappeler les méchants américains de la guerre froide tellement il est impopulaire.

Lorsqu'on repense à une ville après quelque temps, il nous revient toujours à l'esprit quelques moments forts qui permettent de garder un bon souvenir de la ville. En voici quelques-uns à propos de Saint-Pétersbourg:

La vue des deux Cathédrales qui longent un certain canal. Genre d'image qui vous reste grave dans votre esprit (voir photo principale).

Le soleil à 6 heures du matin qui illumine les toits de couleur argent après une nuit endiablée.

La visite de l' Hermitage. Je ne suis pas le plus grand fan de musée, mais l'Hermitage c'est très impressionnant. Juste l'endroit est
Saint PetersbourgSaint PetersbourgSaint Petersbourg

Batiment House of books
incroyable. Le musée a été installe dans l'ancien château (palais d'hiver) de la reine Catherine la grande et les salles toutes faites de marbre et granite s'enfilent les unes après les autres.

Comme à Amsterdam, Saint-Pétersbourg compte plusieurs canaux qui traversent la ville. Les canaux de Saint-Pétersbourg sont cependant plus larges et moins nombreux qu’à Amsterdam. À 1 heure du matin, on lève tous les ponts sur la Neva (le plus grand canal de la ville) pour laisser passer les bateaux, ce qui coupe la ville en deux. Impossible de rejoindre l'autre rive. La vue de la Neva avec tous les ponts ouverts et les lumières est assez extraordinaire.

Un soir, Svetka (mon amie) m'a amené sur le toit d'un édifice résidentiel en plein centre-ville. Elle connaissait le garde de l'édifice qui nous a laissé grimper sur le toit. Le garde s'est avéré être un photographe professionnel. On a donc joué aux mannequins le temps d'une soirée et il a pris plusieurs belles photos de nous deux avec comme arrière plan les toits de la ville et le soleil de minuit.

Je me suis rendu compte assez rapidement qu'en Russie ce n'était pas seulement moi et mon
SvetkaSvetkaSvetka

Avec l alphabet russe. Moi j y comprend rien!
frère qui crossait le système. En fait, tout le monde le fait, la Russie c'est hyper corrompu. Le stationnement à côté de mon auberge remplit de Ferrari, Mercedes et BMW me rappelait à tous les matins que la Russie çà sent pas bon. L'odeur de pisse dans le hall d'entré de mon auberge, elle, me confirmait à tous les matins que la Russie çà pu. Même mon amie Svetka m'a incité à faire des mauvais coups. À la place de payer pour entrer sur le site d'un château, on a grimpé une clôture et sauté par dessus une rivière… la tannante !! moi je n’étais pas contre l’idée.

En Russie c'est drôle puisqu'on m'appelle régulièrement Sasha, soit le nom de mon petit frère. En Russie la majorité des noms ont des surnoms. Mon amie s'appelle Svetlana, mais on l'appelle Sveta ou Svetka (pour les amis proches). J'ai rencontré plusieurs filles qui portaient le nom Alexandra et elles se sont systématiquement présentées à moi Sasha (soit le surnom pour Alexandra ou Alexandre). Donc dans la vie de tous les jours, on m'appellerait Sasha, Sashka ou même Sashen'ka ou Shurik et à l'école ou au travail Alexandre. En passant Sacha, Jo
Saint PetersbourgSaint PetersbourgSaint Petersbourg

Vue de mon auberge
et moi on revient de la Russie avec une tonne de surnom pour toi :)

Coup de théâtre à Saint-Pétersbourg. Après une semaine et demie de voyage avec mon frère, on a décidé d'un accord commun de poursuivre notre route chacun de notre bord… Rupture fraternelle?!?. À suivre…

En passant si vous voulez voir un bon film qui se déroule à Saint-Pétersbourg, louez les poupées russes (la suite de l'auberge espagnole).



Additional photos below
Photos: 17, Displayed: 17


Advertisement

Saint PetersbourgSaint Petersbourg
Saint Petersbourg

Dans la flotte, en un heure, les rues ont ete envahies d eau
Saint PetersbourgSaint Petersbourg
Saint Petersbourg

Debauche dans un bar. C est interdit de prendre des photos, mais mon frere a reussi a faire ca discretement!
Saint PetersbourgSaint Petersbourg
Saint Petersbourg

Vu sur la Neva avec l Hermitage en arriere plan
Saint PetersbourgSaint Petersbourg
Saint Petersbourg

Palais de la reine Catherine la grande


Tot: 0.227s; Tpl: 0.013s; cc: 16; qc: 75; dbt: 0.0558s; 75; m:apollo w:www (50.28.60.10); sld: 2; ; mem: 6.6mb