La République Dominicaine


Advertisement

La République Dominicaine

Lundi le 20 avril, déjà presque fini le mois d’avril et nous sommes loin de notre but. L’attente a au moins un bon côté, cela nous permet de visiter et de s’occuper du bateau.
Alors côté travail : nous descendons enfin l’éolienne question de voir de près ce qui s’y passe. Après démontage en règle, on constate qu’un des roulements à billes sensé retenir l’axe du rotor en place est justement déplacé… Un tout petit « C clip » n’est pas dans sa rainure et le roulement à bille a glissé d’un pouce le long de l’axe; évidemment que dans cette situation, l’axe se promène dans le boitier, entrainant un frottement tel que rien ne peut tourner. La majeure partie de la journée y a passé malgré l’assistance fort appréciée de Will (Blue Moon). Le tout retournera à sa place deux jours plus tard. En effet, le vent se lève vers 9h30 le matin, et il est préférable de monter ces grandes pales sans qu’elles prennent dans le vent. Et devinez quoi? Ça marche maintenant!! Et ça vibre juste un peu quand l’éolienne démarre ou arrête.
Côté visite : la collectivité des voiliers du port a organisé un voyage vers Puerto Plata. Nous nous joignons donc à une douzaine de personnes, deux véhicules avec chauffeurs dominicains. Le transport nous coûtera 600 pesos par personne (diviser cela par environ 30 et ça donne à peu près le montant en dollar canadien). On part vers 9h00 et vers 10h00 nous sommes à la rhumerie Brugal… un petit verre de rhum à 10h30!! Ensuite, nous allons au fort puis au musée de l’ambre (la RD est un très grand producteur d’ambre). Pour le dîner, on nous a trouvé un beau petit restaurant sous les arbres en pleine ville! On va évidemment au seul magasin de marine du coin et finalement à l’épicerie Las Sirenas. (L’équivalent des gros Métro chez nous) Achat surtout des produits dits « rares » à Luperon : fromage et vin…. Tout compte fait, une journée bien remplie!!
Nous avons un petit problème, notre ancre glisse doucement. Le fond de la baie est formé d’une boue gélatineuse dans laquelle il faut attendre quelques jours que l’ancre s’y enfonce profondément; mais, depuis que nous sommes arrivés, le vent monte facilement à 20 et même 25 nœuds le jour, et meurt la nuit. Chaque jour nous reculons un peu
Journée de lavageJournée de lavageJournée de lavage

photo de Skip
plus et nous nous rapprochons d’un autre bateau; finalement nous optons pour un mooring (20$/semaine) dont le prix vaut bien la tranquillité d’esprit qu’on y gagne! (sans compter le fait que dans cette eau la chaine se serait couverte de coquillages difficiles à nettoyer…) Un autre problème de réglé!
Nous devons nous faire livrer de l’eau potable: environ 20 gallons par semaine (à 60pesos/5gal); pour le lavage et l’entretien, nous allons chercher l’eau de la ville à la marina. Nous allons à la ville (Luperon) pour l’approvisionnement de base : œufs « natures » (i.e. pas réfrigérés et sales…) pain, bière et vin de table. Nous découvrons que la viande s’achète dans le restaurant du capitaine Steeve. Je vous mets quelques photos de la ville prises par Skip (de Hakuna Matata), il est photographe de métier…

Entre marins, nous nous aidons, chacun y va de sa spécialité (évidemment JP joue dans les ordis…). Ce monde est une collectivité très à l’écoute les uns des autres, et qui surveille du coin de l’œil les bateaux, question sécurité. Nous nous sentons très à l’aise ici.

Dimanche, 26 avril, nous allons au marché aux puces hebdomadaire à la marina Porto Blanco : bijoux, cossins usagés, cartes marines, t-shirts de Luperon, artisanat… On rencontre tout le monde, puis c’est le dîner sur BBQ (200pesos par personne) pour deux morceaux de viandes, des légumes, du riz, de la salade et du plantain, assiette débordante; nous avons mangé pour la journée…
Il pleut un peu chaque jour; enfin, mercredi, il a plu toute la nuit et cela a bien lavé les bateaux du sel accumulé lors des traversées.
Nous entamons notre deuxième semaine.
À la radio du port, le gourou de la navigation des Grandes Antilles ( Bruce Van Sant) fait la météo; il annonce : pas de fenêtre avant au moins deux semaines…..
Alors on remet ça. Nous profitons d’un taxi pour aller à Santiago, grande ville au centre de l’île, dans les montagnes. Encore une fois, heureusement que nous avons un chauffeur qui se débrouille bien dans ces routes cahoteuses, où se croisent les camions, les autobus, les voitures, les motos et les ânes…. Sans compter que plusieurs font des arrêts fréquents le long des routes (il y a plein de « cabanes » qui vendent de la viande grillée, des fruits ou des légumes…) De retour à Luperon en fin de journée, nous retrouvons nos amis au bar de la marina; nous avons l’honneur d’avoir Van Sant à notre table.
JP a lavé le pont à l’acide oxalique, il est maintenant d’un blanc éblouissant! J’ai fabriqué des housses pour les coussins et des pare-soleils pour le cockpit à partir d’un drap beige que j’avais, cela donne un air de tente arabe au bateau… J’ai également taillé des lanières de voiles dans des retailles pour nous faire éventuellement une voile d’ancrage. J’ai pu emprunter celle de Hakuna Matata avant leur départ et déterminé les dimensions à couper.
Nous sommes maintenant le dimanche 3 mai. Depuis deux jours, nous n’avons pas cessé de pensé que, durant les quatorze dernières années, à ces dates-ci, nous étions forts occupés avec la finale nationale de Science on tourne! Nous avons pensé à tous ceux avec qui nous avons travaillé toutes ces belles années… et nous avons hâte de voir les images de la compétition de cette année.
Il semble qu’une fenêtre s’ouvre pour notre départ; nos amis pensent lever l’ancre demain. Évidemment, cette décision est très soudaine; nous avons commandé des pièces qui ne sont pas encore arrivées. Nous devrons sans doute retarder notre départ. Nous allons encore nous retrouver tous seuls….
À suivre!






Additional photos below
Photos: 34, Displayed: 26


Advertisement

Vue de la demeure de Miss Ellie,  Vue de la demeure de Miss Ellie,
Vue de la demeure de Miss Ellie,

c’est la baie de Luperon


Tot: 0.239s; Tpl: 0.014s; cc: 10; qc: 60; dbt: 0.0834s; 60; m:apollo w:www (50.28.60.10); sld: 3; ; mem: 6.6mb