Les chinois, vol. 2


Advertisement
China's flag
Asia » China » Shaanxi » Xi'an
August 9th 2008
Published: August 9th 2008EDIT THIS ENTRY

OuvriersOuvriersOuvriers

Des ouvriers s'occupant de mettre en place un espace vert... Il y en a partout ! Bon desole, la photo est une peu petite, on ne se rend pas bien compte. Essayez de les compter, ce sont tous les petits chapeaux.
A partir de maintenant je vais m'orienter vers des remarques en vrac, des choses que je constate sans forcement comprendre (a supposer que j'aie compris ce que je decrivais avant), et autres.

A l'approche des JO, les autorites ont diffuse des clips videos et ont probablement use d'autres medias pour expliquer a la population comment se comporter en presence d'occidentaux. En vrac, nous avons : ne plus cracher par terre, etre poli et aider les handicapes et personnes agees, ne pas bousculer tout le monde dans les lieux publics, attendre que les gens sortent du metro avant de soi-meme rentrer, arreter de klaxonner n'importe comment... Et le plus surprenant est que Nenez m'a dit qu'en 2 jours, les klaxons avaient completement disparu alors qu'avant ca n'arretait pas (c'est vrai qu'il n'y en avait pas bcp a Shanghai, autant que chez nous, peut-etre moins), mais pour compenser, les chauffeurs de taxis utilisent furieusement leurs appels de phares : ils n'arretent pas, crispes sur la gachette, et je me suis rendu compte au bout d'une journee que la nuit etait en fait remplie d'une cacophonie silencieuse d'appels de phares. Mais ils se sont executes. De meme, les gens attendaient que tout le monde soit descendu avant de monter dans le metro (avant c'etait la guerre), je n'ai vu personne cracher (apparemment avant c'etait n'importe quoi mais ici a Xi'an, personne ne crache, et les gens sont moins sensibles a ces mots d'ordres, donc je tempererais peut-etre l'affirmation de Nenez). C'en est meme arrive au point que Nenez, qui avait pris l'habitude de s'imposer dans la rue et bousculer tout le monde etait le seul a le faire quand j'etais la, n'hesitant pas a donner des coups d'epaules aux gens alors qu'il pouvait s'ecarter (et que eux le faisaient). Son excuse est que les chinois font pareil, sauf que je n'en ai vu aucun faire ca... Ce que j'ai essaye de lui faire comprendre. Alors soit il a pris une mauvaise habitude qu'il n'a pas ete capable de perdre aussi vite que les chinois (combinant ainsi les mauvaises habitudes francaises aux chinoises sans essayer de prendre leurs bonnes habitudes), soit il a exagere ce qu'il a ressenti et a voulu faire le chinois plus que les chinois... Encore une fois, je ne suis pas sur qu'il ait fait l'effort de savoir si les chinois avaient d'autres regles de politesse rendant ses maineres de faire en general fort grossieres. Je n'en sais rien...

Dans la rubrique "oh mais qu'est-ce qu'ils sont nombreux ces chinois", c'est marrant de les voir bosser, par exemple jardiner. Lorsqu'ils entretiennent un espace vert public, ils recouvrent entierement l'espace vert en question. Imaginez une 1/2-douzaine d'ouvriers en tuniques bleues et chapeau blanc en train de s'occuper d'un square, ou une bonne centaine de ces memes ouvriers en train d'arroser et de terrasser le Champ de Mars. J'ai mis une photo mais elle n'est pas tres claire. Et sinon ca bosse jour et nuit, les chantiers ne s'arretent pas, c'est bizarre d'en croiser a 23h. Par contre le spectacle des ouvriers hebetes assis dans les entrees des bouches de metro pour profiter de la clim est glacant.

Et sinon, les chinois sont des rigolos. Ils sont assez reserves dans la rue, mais nouent vite des contacts entre eux. Et quand on croise des groupes d'amis, ils sont systematiquement en train de se marrer, ou de se faire des petites blagues du genre se donner des petites claques ou toquer l'epaule de gauche alors qu'on est a droite. Dans le train, le compartiment a cote de nous n'a pas arrete de pousser de gros fous-rires bruyants, ca donnait vraiment envie de se marrer. Toujours, a tout moment de la journee, ils essaient de trouver des pretextes pour se poiler, on en fait l'experience quand on est occidental, ils n'arrentent pas de se moquer de nous quand ils sont en groupes, guettant le moment ou on prendra ses baguettes pour manger, ou plein d'autres details qui leur permettrait de rigoler (je suis un sujet de rigolade permanent, mais a part les baguettes je n'ai jamais reussi a identifier ce qui les faisait marrer ; je crois cependant que c'est peine perdue, ils trouveront toujours un truc). Je ne le prends pas mal, je trouve ca meme amusant. Je ne pense pas qu'il y ait du mepris, ils y en a toujours un pour m'aider quand il me sent perdu, mais il/elle le fait en rigolant. Ca doit etre leur maniere d'exprimer leur etonnement, chez nous c'est plutot "ah mais qu'il est con celui-la" sans qu'il n'y ait jamais vraiment de mepris (cf. mon "mais qu'ils sont cons ces chinois"), eux ils se marrent, c'est vraiment attachant. Un jour Nenez a ete au resto avec ses collegues chinois. Ils ont tous pris de la nourriture tres epicee alors qu'aucun d'entre eux ne le supportait. Ils ont passe leur temps a souffler, transpirer, secouer leurs mains dans tous les sens en disant a nenez (et apparemment entre eux) que "c'est fort hein, oh la vache que c'est fort", petes de rire. Mon hypothese (en tout cas j'aime a le croire) est qu'ils y ont ete comme on va dans un grand huit, pour les sensations fortes, voir la tete des potes et se marrer un bon coup.

Bon je crois que ca ira pour aujourd'hui, il faudra que j'en laisse pour la suite.

Sinon je viens d'apprendre que la nouvelle couleur de la protestation pour les droits de l'homme en Chine est le orange. Mon dernier t-shirt est orange vif, et les autres sont vraiment puants... Il va vite falloir que je fasse une lessive ou que j'achete un nouveau t-shirt. De toute facon j'ai au une bonne semaine avant que les medias ici n'en parlent.

Advertisement



Tot: 0.183s; Tpl: 0.01s; cc: 6; qc: 46; dbt: 0.0459s; 46; m:apollo w:www (50.28.60.10); sld: 2; ; mem: 6.4mb